Publié par Gilles - AJFER

Ca y est c’est officiel ! Nicolas Sarkozy a quitté le pouvoir après 5 années passées à sa tête. Mais rien n’est totalement terminé pour l’ancien chef de l’Etat qui va jouir d’un certain nombre d’avantages dû à ses anciennes fonctions.

argent2.jpg

Tout d’abord au niveau des indemnités, comme le veut la loi, Nicolas Sarkozy se verra octroyer une dotation d’environ 6 000 euros brut par mois, cumulable avec d’autres pensions ou salaires. Ce qui correspond au traitement indiciaire brut d’un conseiller d’Etat en service ordinaire. Pour rappel, dès son arrivé au pouvoir Nicolas Sarkozy avait augmenté son salaire de 172%, soit un revenu mensuel d’environ 19 000 euros.

Agéde 57 ans, Nicolas Sarkozy pourra bénéficier dans peu de temps, de sa retraite d’ancien président du conseil général des Hauts de Seine ainsi que d’ancien député, sans oublié d’ancien maire de Neuilly. Soit environ 4 000 euros par mois.

Enfin comme tout ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy, siège de droit au Conseil Constitutionnel, et recevra à ce titre une indemnité de 12 000 euros net par mois.

Soit un total d’indemnités par mois, d’environ 22 000 euros.
 
A ces indemnités viendront s’ajouter d’autres avantages d’ancien chef de l’Etat, tel que :

  • Un bureau mis à disposition par l’Etat
  • 7 collaborateurs payés par l’Etat
  • Une voiture de fonction et deux chauffeurs
  • La protection de deux fonctionnaires de police
  • Une carte de circulation illimitée à Air France en classe affaire
  • Une carte de circulation illimitée à la SNCF en première classe
  • A l’étranger, il sera accueilli et hébergé par l’ambassadeur de France

Tous ces avantages ont bien sur un coût pour l’Etat, mais il est très difficile de l’évaluer. L’ardoise est salée pour l’Etat, tout comme l’ancien chef de l’Etat laisse une ardoise salée après 5 années de politique de casse sociale. A chaque citoyen maintenant d’écrire son ardoise à cet article qui fera sans aucun doute réagir plus d’un.
 

Commenter cet article