Publié par AJFER

ajfer blog-copie-2Depuis plus de dix jours, l'AJFER est montée au créneau suite à la nomination par Madame Couapel-Sauret  d'une nouvelle  directrice  à  l'Agorah  venant  de l'extérieur alors que les candidatures locales ne manquaient pas. 


Plusieurs organisations se sont positionnées contre cette nomination, preuve s'il le fallait que ce genre de situation ne peut plus durer et qu'elle exaspère aujourd'hui à tous les niveaux. 


Souhaitant  avoir  les  explications  de  la  Vice-présidente  de  la  Région sur  ce sujet, l'AJFER a adressé, il y a maintenant une semaine, une demande de RDV. A ce jour, sans compter le silence radio de l'élue, nous sommes toujours sans réponses de notre demande. 


L'AJFER trouve inadmissible ce mépris envers l'organisation et envisage, en l'absence de réponse rapide, d'interpeller l'élue là où elle se trouve. 


Par ailleurs, nous tenons à  solliciter l'ensemble des  membres du conseil d'administration de l'AGORAH ainsi que tous les acteurs concernés sur leur position face à cette nomination.


Enfin, nous continuons nos prises de contacts avec plusieurs organisations afin de préparer une manifestation lors de la prise de fonction de la nouvelle directrice de l'AGORAH.


Pour l’AJFER,

Gilles LEPERLIER


Piéce jointe: courrier de demande de RDV à la Présidente de l’Agorah, ci-dessous. 

 

 

 

A l'attention de la Présidente de l'AGORAH

Madame Fabienne Couapel-Sauret

Hôtel de Région Pierre Lagourgues

Avenue René Cassin 

97490 Sainte-Clotilde

A Saint-Denis, le 27 Mars 2012 

 

 

Objet : demande de rendez-vous



Madame la Présidente, 


Depuis plusieurs années, l'Alliance des Jeunes pour la Formation et l'Emploi à la Réunion (AJFER) se bat en faveur de la priorité à l'embauche des Réunionnais. Cette volonté est essentiellement motivée par ce double  constat  à savoir la  pénurie  évidente  d'emplois  dans  notre  département  et la  présence  de jeunes diplômés et qualifiés pour occuper un certain nombre de postes disponibles dans l'île. 


Depuis le début de notre combat, nombreux sont les élus qui se sont positionnés favorablement à cette cause, sous différents termes et notamment le Président de Région dont vous êtes la Vice-présidente. 


Ainsi, quand nous apprenons par voie de presse qu'une nouvelle directrice de l'AGORAH, venant de l'extérieur, nommée par vos soins est sur le point de prendre ses fonctions, nous sommes de toute évidence surpris, d'autant que des Réunionnais avaient postulé pour ce poste. 


Au-delà de la surprise, c'est aujourd'hui l'incompréhension et la volonté de comprendre les raisons qui vous poussent aujourd'hui à prendre de telles décisions qui nous emmènent à vous demander audience. 


Dans  l'espoir  que  notre  demande  soit  entendue,  nous  vous  prions  d'agréer,  Madame  la  Présidente, l'expression de nos sentiments distingués. 


Pour l'AJFER, 

Camille MAILLOT.

Commenter cet article