Publié par AJFER - Nou Lé Kapab

NonAccordMadeInMedef.png« Ces accords remettent profondément en cause le droit du travail. Il est aujourd’hui inacceptable de laisser certains patrons licencier aussi facilement sous couvert de problème financier, alors que leurs bénéfices sont exorbitants. Si la loi passe sera la fin de toutes les luttes passées pour le droit des travailleurs à avoir des conditions de travail acceptable et un emploi sécurisé. Ces accords sont un moyen de protéger le patronat et le grand capital. Le gouvernement fait le jeu du patronat et du capitalisme aux dépens des travailleurs. Plus que jamais, il faut mener la lutte pour sauver notre Code du travail et ainsi remettre en cause la précarité de l’emploi. Nous sommes aujourd’hui dans un contexte de crise à La Réunion, le taux de chômage ne fait qu’augmenter et les mesures engagées ne devraient pas réduire ce taux. Si les accords du MEDEF sont traduits en loi alors le taux de chômage risque d’exploser tout comme la situation sociale. Nous allons vers une précarisation de l’emploi et des travailleurs. Il faut dès maintenant dénoncer ces accords et demander à nos parlementaires réunionnais de ne pas voter cette loi, si elle est proposée ».

 

Gilles Leperlier 05 mars 2013

Image issue d'un tract du Parti de Gauche

Commenter cet article

TECHER 08/03/2013 20:14


Vous avez raison, cet accord si il est voté en l'état comme le propose ce gouvernement, annoncera l'enterrement du code du travail.


Merci à AFJER de ne pas avoir soutenu Hollande au premier tour. J'en veux énormément au PCR qui comptait sur l'indulgence du PS local et nationale. Comment les électeurs allaient votaient pour
eux quand la direction du PCR a fait campagne pour Hollande déjà aux primaires. Les électeurs les ont écouté jusqu'aux législatives et le mépris des candidats PS en plus


Pour ma part plus jamais je ne voterai pour un PS ou tout parti qui compose aujourd'hui ce gouvernement.

AJFER - Nou Lé Kapab 10/03/2013 15:00



Bonjour, merci pour votre message. Comme vous le dites cet accord va remettre profondément en cause le droit du travail en France et à La Réunion. Si cet accord passe, le taux de chômage risque
d'exploser. Alors qu'à La Réunion, on est accablé par un chômage endémique, il faut compter sur des propositions de loi qui vont donner deux fois plus de liberté au patronat. Il est important
d'appeler nos parlementaires à ne pas voter cette loi.


Bonne journée à vous


L'AJFER Nou Lé Kapab