Publié par AJFER

Des membres de l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté (ARCP) ont organisé une opération escargot dans le centre-ville de Saint-Denis hier. Il s’agissait pour eux de protester contre une possible nouvelle hausse au 1er mai du prix des carburants. Hausse jugée « inévitable » par Jean-Hugues Ratenon, président de l’ARCP, en raison de la flambée des cours du pétrole sur les marchés internationaux. Une rencontre est prévue cet après-midi à la Préfecture.

 

Des membres de l’ARCP (Alliance des Réunionnais contre la pauvreté) et de l’AJFER (Alliance des jeunes pour la formation et l’emploi à La Réunion) rassemblés devant la Préfecture hier. (photo Imaz Press Réunion)
Des membres de l’ARCP (Alliance des Réunionnais contre la pauvreté) et de l’AJFER (Alliance des jeunes pour la formation et l’emploi à La Réunion) rassemblés devant la Préfecture hier. (photo Imaz Press Réunion)

 

Alors que se tient la table ronde sur les carburants entre le préfet, les collectivités et les professionnels de la route, Jean-Hugues Ratenon et quelques membres de l’ARCP se sont rassemblés à proximité de la Préfecture dans la matinée. « On ne veut pas seulement condamner une possible hausse du prix des carburants, on demande aussi que les prix baissent tout de suite », a lancé le président de l’ARCP. 

L’audience demandée à la Préfecture la semaine dernière a été accordée à l’Alliance. Elle avait lieu hier à 15 heures avec le sous-préfet à la Cohésion sociale, Richard Boisson. 

Rappelons que depuis le 1er avril, le litre de sans plomb et celui du gazole ont enregistré une hausse de 5 centimes, passant respectivement à 1,58 euro et à 1,25 euro. Le prix de la bouteille de gaz a également augmenté de 29 centimes, et est passé à 20,43 euros.


 

Ipreunion.com. jeudi 14 avril 2011. lien

Commenter cet article