Publié par AJFER - Nou Lé Kapab

L’AJFER-Nou lé kapab manifeste ce mercredi devant l’hôtel Créolia en raison de la venue de Claudine Ledoux. La nomination de cette nouvelle ambassadrice à la coopération régionale pour l’océan Indien est décriée. 

 
1385072_674308942593975_1081822355_n.jpgAlors que la Conférence de coopération régionale de l’Océan Indien débute ce mercredi 16 octobre dans l’enceinte de l’hôtel Créolia à St-Denis, L’AJFER-Nou lé kapab appelle à la mobilisation pour dénoncer la nomination de Claudine Ledoux, nouvelle ambassadrice déléguée à la coopération régionale pour l’océan Indien.
 
La conférence de coopération régionale de l’Océan Indien qui doit réunir Victorin Lurel le ministre des Outre-mer, le Secrétaire général de la COI, le Commissaire européen pour la politique régionale ainsi que les responsables des collectivités locales et le Préfet de La Réunion est l’occasion pour les membres de L’AJFER-Nou lé kapab de se faite entendre car Claudine Ledoux est présente.
 
Ce matin, la nouvelle ambassadrice à la coopération régionale pour l’océan Indien a été accueillie par une dizaine de manifestants qui contestent sa nomination. Sifflée, chahutée, la nouvelle ambassadrice à la coopération régionale pour l’océan Indien a dû faire face à la colère des membres d’associations et les forces de l’ordre sont intervenues. Sa nomination est également contestée par les élus locaux, au nom de la préfence régionale à l’emploi.
 
Paul Vergès milite contre cette nomination et il a donc fait le choix de se rendre à l’hôtel Créolia pour rejoindre les membres L’AJFER-Nou lé kapab, tout comme Roland Robert. 
 
Gilles Leperlier - président de L’AJFER-Nou lé kapab - ne manque pas de rappeler que "le gouvernement a fait le choix d’une personne de l’extérieur alors qu’il y avait un Réunionnais capable d’occuper ce poste revêt une importance particulière pour la zone océan indien et La Réunion".
 
"Ardennaise, Maire de Charleville-Mézières mais aussi Vice-présidente de la région Champagne Ardenne, Madame Ledoux a choisi d’accepter le poste d’ambassadrice, de démissionner de son mandat de Maire mais restera Conseillère régionale" précise Gilles Leperlier.
 
L’AJFER – Nou Lé Kapab qui mène la lutte pour l’emploi des Réunionnais et "pour une participation accentuée des Réunionnais dans la construction de la Réunion de demain refuse la mascarade qui se joue et qui va se poursuivre. Autant sur le fond que sur la forme, elle va à l’encontre de l’idée que nous nous faisons pour La Réunion".
Linfo.re  - 16 octobre 2013

Commenter cet article