Publié par AJFER

Par M.P., Journal de l'île, le 6 septembre 2010, lien

 

A la vieille de la mobilisation sociale, l’Alliance des jeunes pour la formation et l’emploi à la Réunion (AJFER) tenait à faire part de son inquiétude face la réforme des retraites voulue par le gouvernement, notamment ses effets particuliers et “dévastateurs” pour la Réunion. Selon le mouvement proche de l’Alliance “Sarkozy va condamner 60 % des jeunes Réunionnais à la misère à 62 ans”. L’AJFER estime que les 15-34 ans qui sont aujourd’hui dans une situation précaire n’auront pas cotisé suffisamment arrivés à l’âge de la retraite et qu’ils devront se contenter du minimum vieillesse. “À la Réunion, 42 000 jeunes de 15 à 34 ans sont chômeurs, auquel s’ajoutent 16 000 inactifs, rappelle Gilles Leperlier, président de l’AJFER. Il y a aussi 9 000 jeunes en contrats aidés et 11 960 jeunes stagiaires.”

 

d0e9a39758acf088a9c944b226f6850a.jpg

 

Et de ne pas oublier les étudiants et les lycéens “qui seront sacrifiés”. “Aujourd’hui, l’âge moyen d’accès au premier emploi stable est de 27 ans, indique Gilles Leperlier. Avec l’allongement des années de cotisation à 41,5 annuités et la non prise en compte des années d’études dans le calcul des retraites, ce sont 16 650 étudiants et 40 620 lycéens à La Réunion qui n’auront pas de retraites à taux plein à 62 ans.” Ainsi, selon les calculs de l’AJFER, ce sont au total “136 230 jeunes Réunionnais, qui sont condamnés à la misère à 62 ans, parce qu’on leur impose une réforme injuste, inadaptée et qui ne prend pas en compte leurs spécificités et celles de La Réunion”. Le jeune mouvement souhaite donc qu’une réflexion soit engagée afin de prendre en compte les spécificités locales. En attendant, il invite les jeunes Réunionnais à manifester demain (Photo SLY).

Commenter cet article